Ca ne rate jamais! Depuis qu’elle a quelques mois, Louloute a le périmètre cranien qui ralentit sa croissance. Elle flirte avec les limites inférieures des courbes. A ce rythme elle sortira des limites à 12 mois… Et là c’est plutôt le drame. Le développement du périmètre cranien est le reflet du développement du cerveau. Enfin grosso-modo quoi. Donc les microcéphalies sont très souvent (toujours?) liée à un retard psychomoteur et intellectuel. Du coup à chaque mesure de son périmètre cranien, je suis en stress et au bord des larmes de ne pas savoir. C’est vrai qu’elle m’a fait le coup pendant la grossesse. Elle a flirté avec les limites et j’avais commencé un suivi de grossesse à risque de retard de croissance. Mais finalement elle est née plus grosse que son frère (3,200kg). Mais bon.

 

Les microcéphalies ont de nombreuses causes possibles : infections, génétique, … Mais je ne peux pas m’empécher de penser que c’est ma faute. Que j’aurais dû plus me reposer comme on me l’a dit. Que j’aurais dû ne pas attendre pour foncer à la maternité même si c’était trop tôt et qu’il fallait essayer de calmer les concetractions. Que j’aurais dû faire plus attention à moi et ne pas tomber dans une pareille anémie. Que que que… Maintenant j’attends. J’attends que le médecin me dise : « bon là il faut faire une radio de son crâne. Mais ne vous inquiètez pas, c’est juste un contrôle. » Ou que son périmètre cranien se décide à avancer. Au choix.

 

Pour le moment je sais qu’elle ne semble pas en retard et que tout va bien avec elle. Elle marche à quatres pattes, elle crie (très fort c’est insupportable), elle ne fait pas ses nuits, elle mange bien, elle tête toujours, elle signe pour dire qu’elle veut manger, elle commence à envoyer des bisous avec la main… Elle est normal pour un bébé de son âge quoi. Mais que se passera-t-il si ça devait ne plus être le cas? Son frère qui va à 100km/h et est capable de beaucoup va encore en faire les frais. Déjà que Louloute est un bébé glue qui ne me lache pas, Loustic nous a déjà expliqué qu’il avait l’impression qu’on ne s’occupait plus de lui. Si en plus elle a un soucis, ça ne va pas s’arranger. Je sais qu’il nous aidera et qu’il sera au top, mais pour lui, qui sera au top?

 

Comme dit le Zom, « et alors? Si c’est les gènes c’est déjà fait, si c’est autres chose, c’est déjà fait. Reste à surveiller et à faire au mieux. Et de toute façon, avec un sourire pareil, tu crois qu’il y a de quoi s’inquièter? » C’est vrai qu’elle a un sourire ravageur. J’espère qu’elle le gardera quoi qu’il lui arrive. Au moins si elle est heureuse, j’aurais pas raté ça.

Partagez-le!