Un peu d’histoire…

 

J’aime l’histoire. Les morceaux de vie de ceux qui nous ont précédés. Ces détails qui nous renvoient dans une autre époque, qui nous permettent de voyager dans le temps sans bouger de son canapé, d’imaginer un monde bruyant, lent, vif, vivace, mourant et permanent. Du coup, j’aime les émissions d’histoire. Bon après je suis de ma génération, donc faut éviter d’être chiant sinon je zappe. Et je suis tombée sur une page géniale : FranceTV propose des extraits de 2 min de son émission « secret d’histoire ». Et je suis tombée pour précisément sur celle des dessins au crayon des enfants de Catherine de Médicis.

 

(Pour mémoire, Catherine de Médicis c’est le XVIème siècle et les châteaux de la Loire. Je vous renvoie vers Wikipédia pour plus d’info parce que je ne suis pas prof d’histoire.)

 

On y apprend que le peintre de la Cour faisait des dessins au crayon des enfants royaux pour Catherine, parce que c’est plus rapide que l’huile sur bois. C’est un peu les photos de l’époque. C’est magnifique de voir ces dessins qui ont des centaines d’années et qui nous montrent des visages si réalistes si proches, qu’on pourrait les croiser dans la rue. Sur l’un des dessins, un des enfants y est dessiné avec un collier de corail au cou au motif que ça protégerait des maladies. Oui oui, déjà des colliers pour bébé. Bon, nos ancêtres ont le droit de croire à des conneries. Soit. Mais en fait ça continue ! Ca m’a intrigué cette histoire.

 

Sur les colliers pour bébé…

 

Alors, j’ai un peu fouillé sur le web. Figurez-vous que le corail est toujours utilisé en talisman en Corse. Le corail rouge est utilisé depuis longtemps sur l’île et il y a même des représentations du p’tit Jésus avec ce collier. Le rouge sang symboliserait la vie et s’opposerait donc au mauvais œil. Bizarrement, ça ne plaisait pas à l’Eglise [lien source]. Parait que ça perdure encore.

vierge-et-enfant
Maesta de Cosme Tura (musée Fesch à Ajaccio)

 

Avant c’était le collier de corail, aujourd’hui c’est le collier d’ambre la mode. Vous avez vu très certainement ces colliers pour bébé avec des perles d’ambre… Vous avez des perles rondes, des perles biscornues, des ras-de-cou, des bracelets, … Sur quoi repose cette croyance ? Comment dire ? Voilà ce que j’ai trouvé comme explication. Attention c’est du costaud…

Le principe : le fossile émet des ions négatifs qui, au contact de la peau, régulent la circulation des énergies dans l’organisme, jouent sur les humeurs et la qualité de la circulation sanguine.
Pour en savoir plus : Bébé a mal aux dents : que penser du collier d’ambre ? – Magicmaman.com
bébé et collier d'ambre - pixabay
Bébé et collier d’ambre

 

Comment dire… C’est magique quoi ! Non mais sérieux les gars ?! Allez, je vous accorde que les études scientifiques démontrent l’efficacité de l’effet Placebo. Donc si vous croyez que ça vous soigne, ça vous soignera probablement juste parce que vous y croyez. Mais bon sang ! Quand même… Je vais me limiter à dire que je suis quelque peu dubitative.

 

Du coup pour les dents de Bébé…

Bon aller, je ne suis pas vache, je vous propose des solutions plus efficaces selon moi : des anneaux de dentition, des tétines de dentition et même des colliers à mâcher! Quand mes dents de sagesse ont poussé, j’ai eu constamment envie de mordre et de mâcher, alors j’ai beaucoup de compassion pour les bébés qui sortent leurs dents.

 

Les tétines de dentition et les anneaux, c’est classique. Les colliers pour bébé à mâcher c’est plus original ce truc. Enfin, le concept c’est plus des colliers pour maman que bébé peut mâcher. Je suis d’abord tombée sur ce truc (moche) :

Collier à mâcher moches
Collier à mâcher moches

Non, sérieusement, c’est moche vous ne trouvez pas? On dirait les vieux colliers en plastique de ma grand-mère… Puis je suis tombé sur bien mieux. C’est un nouveau truc que j’ai vu récemment sur Facebook. Ca a l’air pas mal, très coloré en tous cas. Le nom c’est Croquijoux.

Collier à mâcher croquijoux
Collier à mâcher Croquijoux

 

Mâcher soulage beaucoup. Mais si ça ne vous semble pas suffisant, y’a l’homéopathie, ou le gel ou au pire le doliprane. Quand c’est vraiment douloureux, il ne faut pas hésiter.

 

(Bon je vous passe les colliers en bois ou en tissus, ou ceux à faire avec un vieux t-shirt, parce que je suis partie sur les dents. J’ai encore des poussées dentaires malgré mon « grand-âge » et ça fait du bien de mordre. Pis mieux vaut les colliers que vous hein?!)

Partagez-le!