EDIT juin 2018 : J’avais écrit cet article en été 2016. Je ne l’avais pas publié, parce que bon, j’étais partie en cacahuète sur la fin. Mais en fait, non seulement, cet article a un côté auto-prophétique de fou, mais en plus je trouve ça drôle avec le recul de m’entendre me parler à moi-même. Alors oui, bon, faut adhérer au concept, c’est sûr, et ça peut rebuter mais bon, faut s’assumer à un monment donné et bon je vais essayer de commencer hein. Et puis rien ne vous oblige à lire non plus hein.

 

Je suis tombée par hasard (le hasard existe-t-il vraiment?) sur un test de personnalité. Encore. Je l’ai fait. Encore. Si vous vous souvenez, en mars j’avais fait un paquet de tests de personnalité MBTI pour croiser les résultats. Ce nouveau test repose sur le même découpage des personnalités que les précédents, c’est à dire les travaux de Jung. Il y apporte une nuance cependant selon si on est affirmé ou plus prudent. Je ne suis pas sure de bien comprendre ce nouvel axe.

 

Selon ce test je suis serais une INFP… J’avais déjà eu ce genre de résultat. Je ne suis toujours pas d’accord avec ce résultat. A part sur le N. Selon ce test je suis à 84% Intuitive. Que dire, que dire… No surprise maybe.

 

Sur le côté introverti/extraverti. Les choses ne sont pas hyper tranchées. 44% d’extraverti, 56% d’introverti… Pour moi ce n’est pas hyper flagrant. Sachant que je suis fatiguée et envie de calme en ce moment, ce côté introverti est valable aujourd’hui au vu de mon contexte actuel du moment. Mais je ne pense pas que ce soit le plus représentatif de ma personne en temps normal. Peut-être?

Je suis très étonnées quand même de tous ces tests. Ils ne disent pas, la même chose sur moi. Alors oui ce sont des tests gratuits donc bon leur fiabilité est toute relative. De même que les sceptiques diraient même la psychologie est elle-même sujet à interrogation sur la fiabilité, tout y étant sujet à interprétation.

 

Mais bon. J’essaie de me définir et je ne suis pas sûre de me reconnaitre là. Je ne pense pas être une rèveuse poetesse. Je pense être plus dans le concret et l’action. Là où je tique un peu c’est « F » Feeling. Je ne pense pas décider avec les sentiments. Et si je me réfère aux autres tests, je suis le plus souvent classée en T « thinking », c’est-à-dire avec le raisonnement et non le sentiment. Enfin… C’est bizarre, je disais exactement l’inverse en mars aprés ma première série de tests! L’avantage d’un blog c’est qu’on peut se relire. On peut s’écrire pour le futur.

 

Hé! Moi du futur qui refera sans doute un jour ces tests parce que finalement dans un an ou deux tu te diras que quand même finalement c’est quoi, c’est qui que je suis moi? Tu es toujours aussi paumée et arrête de réfléchir! Tu as mieux à faire à mon avis. Il faut ce qu’il vaut mon avis. C’est celui de ton toi du passé, qui est aujourd’hui dépassé et a même trépassé déjà. Mais c’est le mien. VIS! Arrête de réfléchir, avance. Savoir qui tu es doit-il t’empêcher d’être qui tu es et surtout d’être qui tu voudrais être?

Après tout, un test n’est qu’une vision. Une explication selon une grille décidée arbitrairement par quelqu’un. Pas par tout. Or ta vie c’est toi qui la vis. Alors arrête et avance. Définis, qui tu veux être et sois-le! Choisis toi, pour toi et avance! C’est ton intuition qui te parle et si ton besoin d’entre dans une case te hurle « Mais je suis dans quelle case moi??? », dis lui « Merde! Dans la case des intuitifs et j’ai l’intuition que tu me fais chier besoin d’entrer dans une case. Reste tranquille et laisse moi vivre selon mon intuition! »

Hum… Je ne sais pas si je devrais le publier ce texte… Message à moi-même : vas au lit et réfléchit plus tard tu verras bien!

Partagez-le!