Bon, bon… La balance ne m’aime pas depuis quelque temps. Et mes soutifs non plus. En fait, je souffre d’hyperprohie mammaire. Oui je me plains. Oui ça me fait chier de pas trouver de soutif à ma taille ou du moins difficilement. Ca me fait chier aussi de ne pas pouvoir mettre des chemises ou des vestes. Ou des robes. Ou des maillots. Oui tiens parlons-en des maillots. Essayez donc de trouver un haut de maillot pour gros-lolo quand vous mettez du 36/38 en culotte! Et tant qu’à faire, un qui tienne quelque chose. Parce que l’hypertrophie ça va de paire avec une « ptôse ». Ouaip! Les lolos qui pendouillent. Sexy, hein?

 

Cadre informatif :
Alors pour information, l’hypertrophie mammaire c’est la glande mammaire, celle qui produit le lait, qui se développe énormément, trop, voir beaucoup trop, et qui fait passer le bonnet C de vos 18 ans à du bonnet G sans vous demander votre avis. Du coup les seins tombent. Pas (encore) au niveau du nombril hein, mais bon. c’ets cette chute qui s’appelle la ptôse.

 

Bref! Depuis la naissance de Loulou, il y a un an et demi, j’ai perdu les 20 kilo de la grossesse. mais j’ai pas perdu de poitrine du tout malgré un allaitement! Enfin, il y en a 2 avec lesquels je fais du yoyo je dois reconnaitre. Et là je mange un babybel. A 2 heure du mat’. Oui oui. Du yoyo je vous dis! Et puis tiens, j’en prends un second!

 

Bon toujours est-il que quand même je vais essayer de me stabiliser, de ne plus grignoter, de refaire du sport le matin et de perdre 5 kilo et du coup avec de la chance perdre une taille de bonnet pour cet été. Ben oui! Je voudrais bien aller à la piscine cet été. Bref. Je me lance un défi. Faut que j’étudie un peu tout les vrais trucs, les trucs bidons, etc.

 

Bon bonne nuit à vous j’abuse sur le timing là!

Partagez-le!